J’ai rencontré Estelle quelques semaines avant Noël 2018. Elle venait d’ouvrir une boutique éphémère de jouets d’occasion. Le début d’une grande aventure pour elle et un vrai bon plan pour tous les parents soucieux de ne pas faire des festivités de Noël un grand événement de sur-consommation !

2018 : naissance de Cotycoton quelques semaines avant Noël…

Ceux qui me connaissent dans la « vraie vie » savent que j’aime tester toute bonne idée « zéro déchet », bon plan local et autre astuce pour favoriser une consommation éco-responsable. L’approche des festivités de Noël annonce donc pour moi un véritable dilemme…

Novembre 2018 : je déambule, pensive, dans les rues de Valence pendant ma pause déjeuner. Une enseigne attire mon regard dans la rue Général Farre : « boutique éphémère de jouets d’occasion ». Curieuse de nature, je m’approche de la vitrine joliment agencée. Ni une, ni deux, me voici quelques instants plus tard à l’intérieur. Je chine avec frénésie, imaginant déjà quel jouet je pourrais prendre pour quel enfant. Effusion de pensées, telles des prémonitions d’achats pour les semaines à venir : « Noël approche… », « Ma fille aînée est bientôt d’anniversaire… », « Ma fille cadette aura 2 ans peu de temps après Noël… ».

Autant vous dire que je suis revenue plusieurs fois dans la boutique d’Estelle que j’ai appris à connaître. Sa douceur, sa patience, son enthousiasme et ses valeurs me touchent profondément. Je décide de lui confier quelques beaux jouets que mes filles n’utilisent plus. Estelle me propose de convenir ensemble du prix de vente (en fonction du prix du jeu neuf et de l’état de mon jeu) et m’annonce que je percevrai jusqu’à un quart du prix du jeu neuf.J’avais l’habitude de faire des achats à la bourse aux jouets de mon village chaque année en octobre. Sauf qu’un dimanche, difficile de les faire discrètement (vis-à-vis de mes filles, je veux dire). J’avais bien l’intention (un jour…) de prendre moi-même un stand dans une bourse aux jouets pour que leurs jeux aussi aient une seconde vie. Mais cela prend du temps à organiser et peut vite occuper tout un week-end. Bref c’est décidé ! Pour Noël, je mise à 100% sur Cotycoton, que ce soit pour acheter ou pour vendre.

2019 : Cotycoton grandit et s’épanouit

Touchée et convaincue par les projets d’Estelle, je la suis au travers de la page Facebook Cotycoton et découvre peu à peu ses nouveaux projets : boutique éphémère dans les locaux de Merveill’home (5 Rue Jeu de Paume à Valence) et ouverture d’une boutique en ligne un peu avant l’été ! Je craque dès la rentrée pour de beaux jeux et livres d’occasion en très bon état. Quelques jours plus tard, je récupère ma commande chez Merveill’home. Je ressens tout de suite le soin qu’Estelle a apporté à la préparation de mon carton. Sa démarche de commerçant éco-responsable m’enchante définitivement.

Noël 2019 : Cotycoton souffle sa 1ère bougie

Un an plus tard : grande nouvelle ! La boutique éphémère Cotycoton réouvrira du 1er novembre au 28 décembre 2019 à la même adresse qu’en 2018 : au 27 rue général Farre à Valence. (Avant l’ouverture, la semaine du 25 au 31 octobre sera dédiée aux dépôts).

Ravie d’avoir partagé avec vous ma petite expérience de maman dromardéchoise éco-responsable, je souhaite que vous osiez vous aussi pousser la porte vitrée de la boutique éphémère Cotycoton

Bénédicte

 

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *