Marie fait un élevage de chèvres angora à La-Chapelle-en-Vercors. Ses chèvres sont tondues 2 fois par an et permettent de produire de la laine Mohair. Marie revend la majorité de la production à un atelier français de filature dans le cadre d’un groupement de producteurs de laine Mohair. C’est là-bas que sont conçus certains des vêtements en laine Mohair qu’elle vend ensuite dans sa boutique.

Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

Avec le reste de sa production de laine Mohair (elle en garde environ 20%), ainsi que de la laine d’origine insolite (à découvrir dans cet article…), elle réalise des pelotes artisanales et confectionne elle-même :

  • bonnets,
  • mitaines,
  • gants
  • autres accessoires rigolos.
Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

Retour sur notre rencontre avec Marie et de ses chèvres, très photogéniques. Un beau moment en famille au contact des animaux. Mais aussi, une découverte tout à fait pédagogique autour de la production et de l’utilisation de la laine (Marie a aussi créé la Ferme pédagogique du Vercors en 2020).

Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

Des chèvres angora pour produire de la laine Mohair

Prévenue le matin même de notre passage dans son atelier-boutique, Marie nous propose dès notre arrivée d’aller voir ses chèvres. Immédiatement, nos filles sont captivées et ne cesseront de s’intéresser aux différentes facettes du métier de Marie.

Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

Une partie du troupeau est installé dans cette magnifique grange. On y trouve les dernières arrivées. Et surtout, un jeune bouc. Donc, l’assurance pour Marie d’accueillir au printemps quelques chevreaux !

Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

Mais c’est dans un autre hangar que nous rencontrons le troupeau originel. Celui dont la laine a déjà servi à Marie pour la confection de vêtements et autres accessoires. Pelote… Frisette… Chaussette… Enchantés de faire votre connaissance !

Le troupeau est curieux et docile. Plusieurs chèvres s’approchent pour une caresse. Leur toison est épaisse. Elles seront tondues dans quelques jours…

Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

Tiens! Voilà Chaussette qui se faufile au plus près de nous. Et encore des caresses pour le petit coquin…

Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

Tout en prodiguant les caresses quémandées, nous buvons les paroles de la douce Marie qui nous raconte son métier d’éleveuse avec passion. Quel agréable moment !

Le cycle de la laine en circuit ultra court

Maintenant, direction l’atelier. Marie nous réserve quelques surprises, puisqu’elle a préparé du matériel pédagogique pour :

  • différencier les types de laine qu’elle utilise (dans sa ferme vivent aussi une brebis et… une meute de chiens de traîneau dont le pelage d’hiver est aussi exploité par Marie !),
Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME
  • montrer comment on carde (démêle) la laine,
Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME
  • faire un démonstration du filage de la laine au fuseau puis à l’aide d’un rouet (du vocabulaire et des images que nos filles avaient déjà en tête grâce au conte de « La belle au bois dormant », n’est-ce pas !).
Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME
Mohair du Vercors
B.SEGURET / LA DROME TOURISME

La magie opère… C’est une rencontre que nos filles ne sont pas prêtes d’oublier. Je suis très heureuse qu’elles aient pu voir tout cela ! Mais aussi que cette visite leur ait permis de constater qu’on peut élever des chèvres pour autre chose que leur lait !

Évidemment, je suis comblée, car je repars avec un très beau châle en laine Mohair.

La prochaine fois, nous prévoyons de faire un atelier complet avec Marie : filage ou feutrage. Les filles pourront participer. Succès assuré, à mon avis.

Bénédicte

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *